Séniors

Un score à l'ancienne face au leader

 

 

 

Conditions très difficiles pour la réception de Marcq en Baroeul ce dimanche, du vent, de la pluie...et surtout un terrain ne permettant pas de vraiment jour au rugby: pas d'appui pour les joueurs, un ballon difficilement utilisable, d'où une multitude de fautes de mains, beaucoup de jeu au pied, surtout côté visiteurs, pour en finir après 80 minutes de combat, sur un score de 3 à 3 (une pénalité de chaque côté).

Un match nul finalement équitable, même si le match aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre, mais avec ce terrain les défenses ont pris le dessus.

En B, même type de match, mais avec une victoire 9-3 de Courbevoie. Grosse domination de Courbevoie en mêlée...mais après une demi-heure de match, les Nordistes n'avaient plus de piliers...donc mêlées simulées jusqu'à la fin du match.

La semaine prochaine, déplacement à Pithiviers.

Courbevoie continue son sans-faute en 2017

Quatre matchs depuis le début de l'année et quatre victoires (3 bonifiées) pour l'équipe Une. Ce dimanche c'est Soissons qui est venu s'incliner fort logiquement à JP Rives. Soissons n'a jamais été en mesure d'inquiéter nos lévriers, tant ils ont été dominé par la vitesse du jeu déployé par les jaunes et bleus. Soissons n'a jamais été dangereux et ses buteurs n'ont jamais réussi à inscrire le moindre point.

Dans le même temps défaite surprise de Marcq-en-Baroeul à Dunkerque après la défaite face à Armentières la semaine dernière. Courbevoie est premier de sa poule, mais au contraire de ses poursuivants n'a pas de match en retard. 

La Réserve l'emporte elle aussi avec le bonus offensif sur le score de 43 à 21. Mais le score est trompeur, Courbevoie ne s'est détaché que dans les dix dernières minutes face à une équipe qui, malgré un banc réduit au minimum, a su jouer avec ses qualités et a su prendre les points au pied quand il le fallait. En face, Courbevoie a jouer à se faire peur, un bon rappel à l'ordre avant d'aller défier Pontault dans deux semaines.

Dimanche prochain, match des U21 Bélascains qui reprennent enfin leur championnat face à Versailles, les seniors seront eux au repos.

La victoire et c'est bien là l'essentiel face à Armentières !

 

 

 

Comme prévu, ce match de reprise (après 6 semaines de "vacances") s'est déroulé sur un terrain très gras, par un froid de canard et sous quelques flocons de neige en fin de match. Armentières comme annoncé dans la Voix du Nord espérait que les conditions de jeu avantageraient leur lourd paquet d'avants.

Les conditions de jeu n'ont pas effet permis à Courbevoie de développer son rugby, l'état du terrain s'est dégradé au fer à mesure que les trente acteurs jouaient. Armentières a su jouer avec ses forces : du jeu au pied, des mauls et peu de prise de risques.

Courbevoie est toujours resté à porté des visiteurs, la mi-temps est atteinte sur le score de 15-5, le 1er essai est inscrit par Courbevoie mais lors d'une des rares incursion des Nordistes dans les 22 des jaunes et bleu, sur une pénaltouche, Armentières revient au score, ça ne sera qu'à la fin de de la première mi-temps que Courbevoie se donnera un peu d'air avec le plus bel essai du match suite à la remontée du terrain sur 80 m, cet essai ajouté à une pénalité permettait d'avoir donc 10 point d'avance à la pause (15-5).

Le fait du match aura lieu en seconde période avec l'essai sur interception qui donnait l'espoir aux visiteurs alors que les deux équipes avaient inscrits chacune un essai par leurs avants auparavant. (22-17). Courbevoie saura assurer l'essentiel, c'est à dire la victoire, avec une pénalité (25-17), Armentières arrachant le point de bonus défensif en fin de match.

Victoire donc 25-20 pour Courbevoie qui a su éviter le piège d'un match de reprise qui plus est avec des conditions atmosphériques difficiles.

La B l'emporte beaucoup plus largement (46-7), les Nordistes ont vite été dépassés par la vitesse du jeu proposé par Courbevoie sur un terrain pourtant difficile.

Les équipe seniors étaient la seule équipe du club a joué ce week-end, toutes les autres rencontres (organisées par le CIFR) ont été reportées.

Carton plein face à Rueil

Certes, techniquement parlant, il s'agissait d'un derby, mais il y a tout de même longtemps qu'on avait pas vu autant de mauvais gestes à l'espace JP Rives, match tendu émaillé d'incidents, certains n'étaient pas venus à Courbevoie dans l'optique de vraiment jouer au ballon.  

Rueil a dès le début du match multiplié les fautes, ils n'ont eu que cette agressivité à opposer au jeu des lévriers, à part une longue séquence en seconde période, deux ou trois groupés-pénétrants, ils n'ont  jamais réussi à véritablement mettre en danger Courbevoie. Certes à la mi-temps le score n'était que de 10 à 7 en faveur des locaux , mais la seconde période permit à Courbevoie de se détacher au score pour finalement l'emporter avec le bonus offensif 38 à 7 avec cinq essais à la clé.

Pour la B, match à sens unique pour Courbevoie avec un score final de 100 à 0 !

La semaine prochaine réception de Soissons.

 

Malgré la boue, Courbevoie avec la manière

En ce long week-end de commémorations (11 novembre 1918 et 13 novembre 2015), Courbevoie était opposé à Pithiviers. Les nombreux matchs ayant eu lieu ce week-end sur la pelouse de JP Rives et le temps pluvieux de ces derniers jours, ont rendu le terrain particulièrement boueux. Un terrain ne favorisant pas un rugby offensif, nivelant les niveaux et sur lequel souvent l'avantage est pour l'équipe jouant petit bras.

 

Malgré les conditions atmosphériques, les deux équipes seniors ont su rapidement prendre le dessus sur leurs adversaires du jour et ainsi tenter des choses plus difficiles que face à une plus forte opposition. Au contraire, Pithiviers a limité sa stratégie à du jeu au pied mais sans réellement mettre en danger les bleus et jaunes.

L'équipe B l'emporte 25-3 avec bien sur le bonus offensif, Marcq ayant perdu 13-12 à Pontault, Courbevoie reprend la tête de la poule.

La Une a eu la bonne idée d'inscrire un essai dès le début de la rencontre, d'avoir le bonus offensif dès la fin de 1ère mi-temps (17-0) pour ensuite dérouler son rugby en début de seconde période, n'en déplaise aux trois pseudo-supporters de Pithiviers qui ont passé trois heures à insulter les arbitres et les joueurs de Courbevoie, tout en prenant bien soin de ne pas venir dans les tribunes en restant à l'extérieur du stade derrière les grillages....

On a bien cru que le score allait dépasser 50 points, mais finalement Pithiviers grâce, en partie, à l'état du terrain, a su un peu limiter les dégâts en ne s'inclinant "que" sur le score de 45 à 0. Malgré la boue, Courbevoie a su scorer, avec des essais de belle facture. 

La semaine prochaine, déplacement chez le leader Sucy

!