Et tout prend fin d'un coup. Un match, une saison, une aventure commencée 9 mois plus tôt. Et là, tout s'écroule sur un coup de sifflet, un coup de pied, pour un point. Heureusement toutes les belles images de la saison remontent à la surface pour faire oublier les larmes qui coulent sur les joues de ces valeureux cadets de la Teuliere C, tombés en 16e de finale, 11/10 à Saint-André Les Vergers dans la banlieue de Troyes.

Nos joueurs avaient pourtant pris ce  long déplacement comme il le fallait. Avec sérieux. Du trajet en bus, à l'échauffement en passant par le repas au Flunch (merci au club). L’approche du match laissait espérer le meilleur. Les premières minutes aussi. Comme souvent Courbevoie souffrait d'un déficit de poids mais il était compensé par un sens du sacrifice digne de lévriers affamés.

7/3 pour Courbevoie à l'entame de la seconde période. Mais face au vent et au pilonnage adverse les Aubois passent devant 7/8. 10/8 après une pénalité réussie par Courbevoie. Ce n'est qu'à 3 minutes de la fin du match que les locaux l'emportent sur une pénalité face aux perches.

Mais, la déception doit vite laisser place à l'espoir. Cette équipe majoritairement composée de première année peut rêver d'un avenir radieux dès l'année prochaine. L’expérience de ce match de phase finale leur servira forcement.

Un dernier mot pour saluer les parents venus nombreux malgré la distance. Et une spéciale dédicace à Giorgi dont c'était l'anniversaire et auprès duquel les copains s’excusent encore de ne pas avoir gagné.