RCC2 – Triel : 19-19
Arras - RCC1 : 15-10
Seul club d’Ile de France à aligner 2 équipes en U19 avec le Racing, il a été difficile de constituer deux équipes ce week-end pour les deux derniers matchs de l’année 2012. Plusieurs facteurs à l’origine de ces difficultés : une date de report non prévue initialement, un nombre de blessés important, des dates d’examens et le manque d’investissement de certains joueurs cadres.

Les Danets recevaient Triel samedi. Le fait marquant était la présence dans l’effectif de 4 joueurs de Nanterre, que nous accueillions avec grand plaisir, dans le cadre d’un rapprochement temporaire sur cette catégorie. Ce renfort nous permettait d’étoffer notre effectif bien à la peine qui aurait pu déboucher sur un éventuel forfait.
Le début de rencontre était un peu brouillon, surtout de notre côté, l’aspect le plus remarquable étant l’extraordinaire activité de nos renforts, véritablement morts de faim après leur inactivité depuis le début de la saison, et celle de leurs supporters qui, bien que peu nombreux, assuraient l’essentiel de l’activité dans les tribunes. Un bel essai en contre, d’un des « petits » nouveaux ouvrait le score. Las, l’envie ne compense pas l’organisation dans notre sport, et une équipe de Triel plus au point égalisait, puis prenait l’avantage d’un deuxième, puis d’un troisième essai. Deux étaient transformés, la deuxième transformation provoquant la surprise dans les tribunes.
Mike apportait alors la touche magique pour que les énergies soient coordonnées et les mouches changeaient d’âne. Grâce à un jeu déployé plus efficace et enfin plus alterné avec du jeu au pied, notre équipe faisait perdre à son adversaire son organisation, ce qui se révélait notamment par des fautes nombreuses, malheureusement pas tout à fait assez sanctionnées au goût des tribunes. Mais il en fallait plus pour arrêter nos petits et leurs nouveaux partenaires et un premier essai, malheureusement non transformé, puis un deuxième, leur permettait d’égaliser. La transformation indument accordée laissait d’autant plus de regret… Mais pas de doute que sur cette base et avec le bon esprit et le renfort de volonté apporté par nos amis de Nanterre, cette équipe a toutes les armes pour conforter son classement et viser une qualification pour les phases finales.
Les Balandrades ne recevaient eux aucun renfort, et étaient durement handicapés par les blessures et absences avant leur déplacement à Arras, leader invaincu de la poule. Les progrès constants de cette équipe laissaient certes un peu d’espoir mais c’était la certitude de ne pas risquer de succomber à un excès de confiance qui constituait notre atout le plus marquant.
D’entrée de match, Arras montrait a contrario sa grande confiance dans sa force. Il est vrai que s’appuyant sur une grande densité de gabarits, ils avaient décidés de nous marcher dessus et prenaient l’essentiel du jeu à leur compte. Mais nos jeunes gens ne s’offraient pas en victimes consentantes et défendaient avec courage et une belle organisation pendant dix premières minutes difficiles. Ils commençaient même à développer leur jeu ensuite et les débats devenaient plus équilibrés par la suite. Arras marquait malheureusement un essai transformé et sur le banc de touche on craignit que la digue vienne de sauter. Hommes de peu de foi… un essai opportuniste nous permettait d’égaliser quelques minutes plus tard et on sentait bien que la confiance du camp d’en face en prenait un nouveau coup. Et effectivement, on voyait bien par la suite qu’Arras multipliait les fautes et durcissait le jeu. Un but leur permettait quand même de reprendre l’avantage avant la pause.
Le jeu reprenait sur des bases comparables, avec une insatisfaction croissante du banc d’en face sur leur incapacité à marcher sur le petit, mais quelques craintes de notre part de manquer de réserves physiques en fin de match. Mais à nouveau, nos joueurs faisaient face avec détermination et nous égalisions en milieu de période par un but. Malgré sa frustration croissante, l’adversaire marquait un deuxième essai, en bonne partie aidé par l’arbitre qui ne revenait pas sur un avantage qu’il semblait avoir signifié en début de mouvement... La fin était tendue et seule la maîtrise mentale de l’ensemble des joueurs permettait d’éviter une générale qui aurait entaché un débat, certes très viril, mais de haute tenue surtout dans des conditions climatiques difficiles.

Bravo à l’ensemble des joueurs, ils ont tout donné et su faire déjouer un adversaire de très bon niveau. Ils leur manquent encore un peu de foncier et quelques ajustements, mais il est sûr qu’en maintenant ce niveau, ils seront tout à fait capables de remonter au classement à une place qualificative. Espérons qu’ils intègreront cela et qu’ils se donneront dans les semaines et les mois à venir les moyens de relever ce challenge. Ils ont un staff technique pour les y aider.

 

Jean André Calvaire - Envoyé spécial du RCC en direct de COURBEVOIE et d'ARRAS.

  

 

RUGBY CLUB COURBEVOIE • Stade Jean Pierre Rives 89/91 Boulevard de Verdun 92400 COURBEVOIE •  09 84 38 91 62
Email : info@courbevoie-rugby.com • Site Internet: www.courbevoie-rugby.com
Couleur : Jaune Bleu Rouge • N° FFR 4613P • N° DDJS 92S635 • N°Siren 9312