Les matches contre le voisin suresnois offrent toujours beaucoup de passion et d’intensité. Mais, lorsque de nombreux joueurs se sont côtoyés au cours des dernières années au sein des clubs de Courbevoie, Suresnes, Racing, Stade Français et en sélection, les rivalités et les motifs de duels sont encore plus nombreux.

Cerise sur le gâteau, l’entraineur du RCC était opposé à… son fils, néo-joueur de Suresnes. Dans ce contexte passionnel les deux équipes, dans un esprit parfait, ont offert un beau spectacle malgré une pelouse déjà en mauvais état, avec des essais et un engagement continu.

Le RCC s’est incliné (17-19) mais le suspens fut total jusqu’au dernier coup de pied, cette pénalité difficile qui rasa le poteau.

On a pu entendre le ouf de soulagement des suresnois depuis les tribunes. Il faut dire que nos voisins font partie des favoris de la poule et qu’ils ne s’attendaient peut être pas à tomber sur pareille résistance.

Nos lévriers alignaient pour la première fois leurs 5 joueurs « double licences » (3 du Stade Français, 1 du Racing, 1 de Bobigny) et ces renforts techniques et physiques ont forcément densifié leur jeu.

La preuve, ce 12-7 en leur faveur à la mi-temps après une belle maitrise des débats insinuant clairement le doute dans la tête des suresnois.

Collectivement, le RCC a joué son meilleur match. En faisant reculer la mêlée de Suresnes, en perturbant les touches, en montant rapidement sur les sorties de balle adverses, en marquant 3 essais surtout !

La différence s’est faite sur un tas de petites choses. Des petites fautes individuelles surtout, en attaque, comme en défense. Un manque de discipline dans des moments clés. Des décisions prises parfois trop vite. Toutes ces scories qui poussent un arbitre à siffler un essai de pénalité contre vous. Dont le RCC ne se remettra jamais vraiment.

Alors c’est vrai, les Bleus avaient la victoire au bout du pied de leur capitaine à la dernière seconde. Mais personne ne blâmera ce dernier pour son raté, puisqu’il offrit le match nul dans des conditions similaires il y a 3 semaines face à Massif.

Ce match aurait pu représenter comptablement un vrai tournant pour le RCC qui vise toujours une des 4 premières places de la poule. C’est raté. Il représentera en revanche un vrai tournant dans les têtes. Cette jeune équipe est toujours en apprentissage à ce niveau National et elle doit s’appuyer sur les motifs de satisfaction pour s’imposer au prochain match, au RCP15, dimanche à 10h30.

Il manquera surement deux nouveaux blessés auxquels nous souhaitons un très prompt rétablissement.

 

 

  

 

RUGBY CLUB COURBEVOIE • Stade Jean Pierre Rives 89/91 Boulevard de Verdun 92400 COURBEVOIE •  09 84 38 91 62
Email : info@courbevoie-rugby.com • Site Internet: www.courbevoie-rugby.com
Couleur : Jaune Bleu Rouge • N° FFR 4613P • N° DDJS 92S635 • N°Siren 9312