Séniors

Ca sera vraiment LE match de l'année dimanche 26 mai !

 

Affiche-2018-2019-Villars-les-Dombes.jpg

 

 

En 1/16e de finale du championnat de France match aller, Courbevoie se déplaçait dans l'AIN pour y être opposé à Villars les Dombes tombeur de Chalons au tour précédent.

Courbevoie a mené pour ainsi dire tout le match avant de se faire rejoindre au score avant le coup de sifflet final, 1 essai de chaque côté (au début pour le RCC, à la fin pour le RC Dombes) et 5 penalités de chaque côté dans un match où aucune des deux équipes n'a jamais réussi à faire le break (Courbevoie menait 13-9 à la pause). Egalité parfaite entre les deux équipes au coup de sifflet final (22-22), tout se jouera donc au match retour dimanche prochain à JP Rives : pas de calcul, il faudra jouer le match retour comme une finale, l'équipe qui gagne le 26 mai gagnera aussi sa place en Fédérale 2. 

Il faudra donc un maximum de soutien du public pour obtenir cette montée qui se refus à nos lévriers depuis deux saisons, malgré des résultats positifs aux matchs aller (contre Meaux en 2017 et contre Pontault l'an dernier).

 

L'équipe réserve jouait elle son 1/16e sur terrain neutre à Seaulieu contre l'ASSMIDA (St-Marcel/Isle d'Abeau, Isère). 

 

Les réservistes n'auront pas le même parcours que l'an dernier en phases finales (1/2 finale) puisque ils s'inclnent sur le score de 25-17. Entrevues la semaine dernière face àEvreux en première mi-temps, la difficulté à concrétiser  nos actions nous a été cette fois fatale, face à une équipe au jeu plus simple qui a su profiter des erreurs de nos lévriers. Menant pourtant 17-10 à la pause, Courbevoie ne marquera plus aucun point, au contraire des Isérois  qui inscriront deux essais supplémentaires dont un essai "casquette" suite à unen-avant dans notre enbut.

La Réserve passe l'obstacle Evreux en 1/32e

Evreux-1648.jpg

 

Après les 1/32e ( sur match aller-retour) de l'équipe Une face à Domont, c'était au tour de la réserve de commencer ses phases finales en affrontant une équipe bien connue Evreux sur le stade déjà plusieurs pratique de Limay (78).

Après une fin de semaine pluvieuse, le soleil, mais aussi le vent était au rendez-vous de cette rencontre. Pour la 1ère mi-temps, nos levriers jouent face au vent et comme à leur habitude envoient beaucoup de jeu dès le début de la rencontre. Evreux présente une équipe très costaude, dominée en mêlée mais très virulente dans les rucks, et il faut attendre une bonne dizaine de minutes pour que la vitesse de nos lévriers mette en danger la défense Normande, jusque là le jeu s'est cantonné dans une épreuve de force sans qu'aucune des deux formations prenne le dessus, Evreux profitant juste de l'avantage du vent.

Courbevoie se créé bien des occasions, franchit souvent le dense rideau defensif d'Evreux, mais n'arrive pas à concrétiser, il y a toujours un petit grain de sable qui ne permet pas à la machine jaune et bleue de scorer: un en-avant, une passe en-avant, un mauvais timing font qu' Evreux ne craque pas et prend confiance. Sur l'une de leur seule occasion en première mi-temps, Evreux inscrit un essai en force suite à une penaltouche quelques minutes avant la mi-temps. 

Dès le début de la seconde période Courbevoie inscrit un essai en étant enfin efficace (7-7), aidés par l'inferiorité numérique d'Evreux (carton jaune en fin de première mi-temps). S'en suit une grosse domination de Courbevoie qui semble enfin avoir pris le dessus, et c'est dans les 22 d'Evreux, qu'un joueur Normand est sanctionné d'un carton rouge pour un placage cathédrale avec retombée au niveau de la tête. Courbevoie passe devant au score grâce à une penalité (10-7) puis s'assure la victoire en inscrivant deux essais supplémentaires (22-7). Et puis plus grand chose pendant les vingt dernières minutes, beaucoup de pertes de balles des deux côtés, un jeu brouillon, Evreux  tente beaucoup mais sans succès. Le score en restera là jusqu'au coup de siffet final.

 

On retiendra de ce match bien sur la victoire et qu'après plusieurs semaines de repos, la réserve à su passer ce premier obstacle et se sortir de ce match-piège.

 

En 1/16e de finale nos levriers seront opposés sur  terrain neutre à St-Marcel Isle d'Abeau (ASSMIDA, 38) qui a terminé 3e de la poule 3 et qui battu ce jour Illkirch sur le score de 40 à 17.

 

1/32e aller : Courbevoie en patron à Domont

Domont-6295.jpg

 

 

Du vent, des averses, pas vraiment la météo associée aux phases finales pour ce 1/32e aller à Domont (classé 5e de la poule 1)

 

Autant le dire de suite, il ny a guère eu de suspense et la logique a été respectée. Courbevoie, avec le vent en première mi-temps a parfaitement su tirer profit de cet avantage en occupant le camp de Domont et en obligeant le joueurs locaux à se mettre à la faute grâce à une défense très agressive et hermétique.

La pluie ne permettant pas de longs temps de jeu, on assiste dans un premier temps à un match assez tactique. A ce petit jeu, Courbevoie est supérieur, d’autant plus que Domont perd son 12 sur blessure dès les premières minutes de jeu. Puis dès que les occasions se présentent le buteur de Courbevoie enquille les points  (pénalités à la 10e et la 19e, drop à la 22e) . Menant donc 9-0 et alors que Domont ne s'est jamais montré dangereux, Courbevoie enfonce le clou en inscrivant un essai (28e, 16-0) avec un ballon qui circule sur toute la largeur du terrain pour permettre à l’ailier Courbevoisien d’inscrire le premier essai du match en coin.

A quelques minutes de la mi-temps, Domont investit la moitié de terrain de Courbevoie et hérite d’une pénalité ce qui lui permet de réduire le score (34é, 16-3). Mais sur le renvoi, un en-avant est commis à la réception de la balle, et sur la mêlée qui suit Courbevoie double la mise (37e, 23-3), score à la mi-temps.

La seconde période verra Domont revenir avec plus d’intentions de jeu, ayant plus le ballon qu’en première mi-temps mais sans réussir à concrétiser. Au contraire, Courbevoie prendra les points dès que l’occasion se présentera (43e, pénalité 26-3).  Domont a le ballon, multiplie les temps de jeu, mais ne parvient à franchir le mur jaune. Au contraire, c’est Courbevoie, grâce à cette défense, qui inscrira son 3e essai, synonyme de bonus (60e, 33-3). Plus aucun point ne sera inscrit jusqu’au coup de sifflet de final, Domont étant trop maladroit, malgré beaucoup d’envie pour vraiment inquieter Courbevoie.

 

Victoire finale 33-3, de quoi préparer avec confiance le match retour dimanche prochain à JP Rives.

 

Autres résultas de ce 1/32e aller :

 

Evreux 25 - 12 Auxerre

Houilles 24 - 44 St-Denis

GTO77  9-19 Compiègne

Villars les Dombes 27-8 Chalon sur Saone

Sans trembler, Courbevoie accède aux 1/16e

Domont-8463.jpg

 

Après la victoire bonifiée du match aller à Domont (3-33), Courbevoie abordait sereinement le match retour à JP Rives. Comme la semaine dernière une météo guère digne d'un mois de mai, au moins les joueurs n'auront pas souffert de la chaleur !

Après des premières minutes à l'avantage de Domont mais qui ne parvient pas à scorer (penalité ratée), Courbevoie a rapidement mis les choses au point en inscrivant deux essais coup sur coup (6e et 10e) prenant donc rapidement l'avantage au score (12-0). Courbevoie écope d'un carton jaune à la 16e, puis pour ne pas faire de jalou, Domont aussi et sur la pénal-touche qui suit, Courbevoie inscrit son 3e essai (24e, 19-0). Domont, à défaut d'espérer la qualification, tente beaucoup, Courbevoie aussi, il en découle pas mal de turn-overs, mais aussi pas mal de nervosité, alors que l'enjeu semble avoir disparu.

Au retour des vestiaires, Courbevoie continue de dominer, et sur une penalité rapidement jouée à la main inscrit le 4e essai de la partie (45e, 26-0), s'en suit quleques minutes plus tard (comme en première période) d'un nouvel essai suit à une pénaltouche (50e, 33-0), un nouveau carton jaune pour Domont (59e) les amoindrit encore alors que le banc des lévriers à fait son entrée pour finir le match en inscrivant 3 essais dans les dix dernières minutes avec en particulier beaucoup de jeu debout face a une équipe de Domont dépassée en fin de match. score final 52 à 0 pour nos lévriers qui se qualifient ainsi pour les 1/16e de finale. Courbevoie nettement au dessus sur les deux matchs, comme lors de nombreuses fois cette saison, excepté face à St-Denis qui s'est aussi brillament qualifié pour les 1/16e  et au retour face à Auxerre (eliminé par Evreux).

 

Pour ces 1/16e il rencontreront le RC Dombes (Villars les dombes dans l'Ain) qui a eliminé les Bourguignons de Chalons sur Saone en gagnant eux aussi les rencontres aller et retour. Le RC Dombes a terminé 3e de la poule 3 devancé par St-Claude et Le Puy. Match aller le 19 mai dans l'Aine, retour le 26 mai à Courbevoie.

 

L'équipe B commencera ses phases finales la semaine prochaine sur terrain neutre face à Evreux (leu et horaire pas encore connus)

Ça sera Domont pour les 1/32e

domont-0927.jpg

7 avril 2013, dernière confrontation entre Domont et Courbevoie

Cela fait 6 ans, pratiquement jour pour jour que Courbevoie et Domont ne se sont pas rencontrés, c'était alors pour un match de fin de saison en fédérale 2 marqué par l'hommage rendu à Loïc Penvern en présence de Pierre Camou (alors président de la FFR) et de JP Rives dans le stade qui porte son nom.

 

Depuis les deux clubs sont descendus à l'étage inférieur et à l'issue de cette opposition en match aller/retour on pourra dire qui conservera l'espoir de monter en Fédérale 2.

Car si Domont a fini 5e de la poule 1, le classement derrière Sarcelles était très serré entre des équipes que nous conaissons bien : Compiègne, Evreux, Houilles et donc Domont.

Domont n'a perdu que 5 matchs, est allé s'imposer à Houilles et Evreux et n'a perdu que 12-17 contre l'épouvantail de la poule, Sarcelles.

 

Associé à cela les absences liées au milieu des vacances scolaires, nous aurons droit les 28 avril à Domont et le 5 mai à Courbevoie à deux match de phases finales indécis. Les revers des dernières saisons incitent à la prudence avant ces 1/32e de finale !