Marcq-5208.jpg

 

Battus il y a quelques semaines à Sarcelles, cette première défaite de Marcq pouvait apparaître comme un accident de parcours pour une équipe dont l’ambition est de monter à l’étage supérieur en fin de saison. On pouvait donc penser qu’ils viendraient à JP Rives méfiants face à des lévriers qui n’avaient rien à perdre sur ce match.

 

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que Marcq impose sa puissance, dès les premières minutes Marcq sur un terrain très lourd, avec l’appui du vent, hérite d’une pénaltouche d'où découlera le 1er essai du match (4e, 0-7 avec transformation en coin). Plus puissants, les joueurs du Nord imposent un énorme défi physique à Courbevoie qui malgré cette domination commet peu de fautes qui auraient permis aux visiteurs de prendre le large au score. Courbevoie souffre en mêlée, n’arrive pas à gagner ses propres lancers en touche face aux géants du Nord, mais ne rompt pas.

 

Il faut attendre 25 minutes de jeu pour que Courbevoie investisse enfin le camp Nordiste, cette possession se traduit par une faute Marcquoise concrétisée par une pénalité passé pour nos lévriers (30e, 3-7). Cinq minutes plus tard, alors que Marq a ré-investit le camp Courbevoisien suite au coup de pied de renvoi, les attaquants locaux transpercent la défense Marcquoise et tapent un coup de pied à suivre leur permettant d’inscrire leur premier essai  (35e, 10-7). C’est au tour de Marcq de balbutier son rugby, particulièrement sur ses lancers en touche. La défense de Courbevoie tient, sans se mettre à la faute et atteint la mi-temps en menant 10-7.

 

Sans doute après un bon remontage de bretelles, Marcq revient sur le terrain avec d’autres intention et recolle vite au score grâce à une pénalité (47e, 10-10), mais contre le vent, indisciplinés, nerveux, les Nordistes tendent le bâton pour se faire battre. Heureusement pour eux le buteur de Courbevoie n’est pas en réussite et échoue par deux fois dans des positions réalisables (49e et 51e). Courbevoie campe dans la moitié de terrain de Marcq, a la possession et repasse devant suite à une nouvelle pénalité concédée par le leader de la poule (58e, 13-10). Il reste 20 minutes, Marcq est mené, Courbevoie est souvent proche de la rupture, et sur une pénalité en leur faveur, Marcq prend la touche  et va inscrire un seconde essai grâce a une belle percée de leur 3ème ligne aile au milieu de sa ligne d’attaque (69e, 13-17).

Courbevoie est maintenant derrière au score, mais a toujours le point de bonus défensif qu’il faut conserver. Ayant une nouvelle pénalité, Courbevoie trouve une belle touche, qui lui permet d'enchaîner les temps de jeu devant la ligne d'en but de Marcq et de marquer un essai leur permettant de repasser devant au score (77e, 20-17).

Sur le coup de pied de  renvoi, Courbevoie cherche à garder la possession mais se met une nouvelle fois à la faute. Cette fois, Marcq ne cherche pas la touche et prend les trois points (80e, 20-20). suite au renvoi il y aura une dernière opportunité pour Courbevoie de remporter ce match, mais la pénalité lointaine et excentrée est ratée de peu.

Les deux équipes repartent donc dos à dos, mais c’est Courbevoie qui fait la bonne affaire en obtenant son 3eme match nul. Match très courageux de Courbevoie face à une équipe de Marcq qui n’a pas montré grand chose sur ce match, si ce n’est beaucoup de puissance.

 

L’équipe B s’incline 20-27 dans un match très ouvert malgré l’état du terrain.

La semain prochaine, déplacement au Havre pour le dernier match de la phase Aller et de l’année 2019