Si les résultats nuls ne sont pas légion en rugby, nos juniors en deviennent les spécialistes. Après un 3-3 obtenu au SCUF, ils ont cette fois fait 10-10 face à Massif Central au Stade Jean Pierre Rives.

Et comme face au SCUF, la mi-temps était intervenue sur le score de 0-0 malgré des occasions de part et d’autre. La plus belle, pour les Parisiens, qui rataient l’occasion d’aplatir dans l’en-but de Courbevoie à cause d’une maladresse (bien aidée par un placage déterminant).

Une chose est sûre, nos lévriers se créent des occasions mais ont beaucoup de mal à les concrétiser.

Dans ce match souvent haché par des décisions pointilleuses de l’arbitre où il était donc difficile d’imposer un rythme aux adversaires, on pensait que la première des deux équipes à marquer s’imposerait.

Les joueurs de Courbevoie devaient le croire aussi, vu leur joie après l’essai marqué sur une percée dans les 22 mètres adverse. 7-0 et la première victoire qui se dessine.

Hélas non, Massif Central revient dans le match quelques minutes plus tard avec essai transformé. Pire, dans les dernières minutes les visiteurs passent devant au score en transformant une pénalité.

7-10 et le spectre de la défaite qui surgit. Mais au lieu de baisser la tête, c’est alors que sonne une dernière rébellion chez nos lévriers habités d’un supplément d’âme, les voilà lancés dans une chevauchée collective stoppée irrégulièrement à 40m de l’en-but adverse.

A une minute du terme de cette rencontre, le choix délicat est fait par nos Bleus de tenter la pénalité plutôt que de chercher une touche. Prise de responsabilité extrême du botteur, et coup de pied précis,… 3pts pour conclure ce match moyen sur le score de 10-10.

Nouvelle occasion manquée de remporter un succès, pour Courbevoie, mais finalement soulagement d’arracher le nul dans les derniers instants.

2 matchs nuls, une défaite, nos lévriers avancent à leur rythme dans cette poule Nationale très relevée et peuvent espérer des jours et des matches meilleurs avec le temps. Le prochain sera très compliqué, chez le leader de la poule, le PUC, ce sera le 3 novembre prochain.   

 

Ville