U16-Antony-9767.jpg

Les "régionaux" à l'issue de leur match à Antony

 

On a l'habitude de dire qu'une équipe se construit dans la défaite, et bien pour ce premier samedi avec les deux équipes qui jouaient en championnat, nous avons été servis. 

Les "Régionaux" à Antony face à Antony/Massy et les "Nationaux" à JP Rives face à l'Olympique Marcquois (59) ont en effet subi des défaites cinglantes face à des adversaires supérieurs à cette époque de l'année.

 

Pour l'équipe U16 National repechée à l'issue des matchs de barrage, la venue de Marcq ne laissait guère d'espoir. Marcq est en effet le club phare de la région des Hauts de France et cela se traduit pas des équipes très compétitives en jeunes et chez les seniors. La différence physique était trop importante pour que notre équipe puisse rivaliser, malgré toute sa vaillance elle n'a pas pu rivaliser et s'incline sur le score de 53 à 0.

 

Pour l'équipe 2, en championnat Régional2,  le déplacement au stade de la Grenouillère dans le parc de Sceaux, s'apparantait à un saut dans l'inconnu. Inconnu quant au niveau de l'adversaire, mais quand on a Massy accolé à Antony on peut s'attendre à de la qualité, inconnu sur le niveau de notre équipe avec pour certains le premier match de la saison voir de leur vie !

Si les premières minutes de match ont fait illusion, il a vite fallu se rendre à l'évidence que dès que notre adversaire prenait les largeurs, leur ligne d'attaque transperçait notre défense alors que nous étions incapables d'attaquer avec un minimum de vitesse. Ajouté à cela un carton blanc au bout de 5 minutes, quelques individualités chez les 3/4 adverses font que le premier quart d'heure fut à sens unique et pas du tout en notre faveur. Néanmoins la fin de première mi-temps et le début de la seconde furent plus equilibrés avec même un essai inscrit de notre côté, mais le score était acquis depuis longtemps en faveur d'Antony/Massy. Nos joueurs n'ont jamais laché le morceau, mais, à l'image d'un essai individuel de 100 m alors que nous campions dans les 22 adverses, la vitesse et l'homogénéité de nos adversaires nous ont été fatales. Il y a donc du travail en perspective pour faire progresser ce collectif, on notera tout de même une bonne conquète avec une touche efficace et des ballons gagnés en mêlée sur introduction adverse. Défaite 61 à 7.

 

La semaine prochaine, la Nationale ira défier le rassemblement Bobigny/Pantin tandis que la Régionale recevra Clamart/Plessis à JP Rives. 

 

 

 

 

Ville